Yann Baco


Le fer touche l’âme. Il est de notre quotidien, il est partout mais discret, caché. Brutal et subtil…Robuste et fragile. Mystérieux. Nous avons tous du rôle fondateur du fer, une trace métallurgique au plus profond de nous, une scorie subliminale. Le fer nous parle. Il est vivant, mythique, trempé de caractère et de générosité. Je l’aime pour sa beauté et sa puissance. J’espère, je veux en tirer quelques bribes d’art.